#exoterritoires : une archéologie du futur

Durant la semaine du 16 juillet 2018, une vingtaine de jeunes de la maison de quartier des Brosses ont travaillé à la création d’une performance sonore dans le cadre d’ateliers.

Venus d’un futur amnésique, de jeunes scientifiques sont apparus dans le quartier pour en retrouver la mémoire et recueillir des échantillons d’humanités.

Ils nous embarquent dans leur sillage spatio-temportel.

Projet en partenariat avec l’association AADN et la compagnie Le Clair Obscur

Et voici le résultat à écouter